Notre lettre 143 publiée le 16 septembre 2008

Merci,Merci,Merci et Merci!


« La beauté des rites ne sera, certes, jamais assez recherchée, assez soignée, assez travaillée, puisque rien n'est trop beau pour Dieu, qui est la Beauté infinie. Nos liturgies de la terre ne pourront jamais être qu'un pâle reflet de la liturgie céleste, qui se célèbre dans la Jérusalem d'en haut, objet du terme de notre pèlerinage sur terre. Puissent, pourtant, nos célébrations s'en approcher le plus possible et la faire pressentir ! »

(homélie du pape lors des vêpres à Notre-Dame de Paris, le 12 septembre)



MERCI TRES SAINT-PERE


Merci Très Saint Père pour votre venue en France, pour vos paroles claires et courageuses qui nous fortifient et nous encouragent dans notre vie de baptisés.

Les foules qui des Bernardins à Notre Dame, des Invalides à la grotte de Lourdes étaient là pour vous accueillir et vous écouter, vous expriment toute leur reconnaissance pour votre œuvre de Paix et leur amour filial.

Un an jour pour jour après l’entrée en vigueur du Motu Proprio Summorum Pontificum, merci pour vos paroles prononcées à l’occasion de votre discours à nos Pères les évêques de France. Ces paroles fortes du successeur de Pierre nous montrent clairement la direction à suivre et nous rappellent ce que veut l’Eglise pas seulement pour aujourd'hui mais pour demain. Vos paroles nous encouragent à œuvrer sans cesse pour la paix liturgique dans la charité et sans jamais être vindicatif à l'encontre de nos pasteurs.

Voici l’extrait du discours du 14 septembre 2008 de Benoît XVI dont on peut retrouver l’intégralité sur http://www.zenit.org/article-18808?l=french :

(...)

Le culte liturgique est l'expression suprême de la vie sacerdotale et épiscopale, comme aussi de l'enseignement catéchétique. Votre charge de sanctification du peuple des fidèles, chers Frères, est indispensable à la croissance de l'Église. J'ai été amené à préciser, dans le Motu proprio Summorum Pontificum, les conditions d'exercice de cette charge, en ce qui concerne la possibilité d'utiliser aussi bien le missel du bienheureux Jean XXIII (1962) que celui du Pape Paul VI (1970). Des fruits de ces nouvelles dispositions ont déjà vu le jour, et j’espère que l'indispensable pacification des esprits est, grâce à Dieu, en train de se faire. Je mesure les difficultés qui sont les vôtres, mais je ne doute pas que vous puissiez parvenir, en temps raisonnable, à des solutions satisfaisantes pour tous, afin que la tunique sans couture du Christ ne se déchire pas davantage. Nul n'est de trop dans l'Église. Chacun, sans exception, doit pouvoir s'y sentir chez lui, et jamais rejeté. Dieu qui aime tous les hommes et ne veut en perdre aucun nous confie cette mission de Pasteurs, en faisant de nous les Bergers de ses brebis. Nous ne pouvons que Lui rendre grâce de l'honneur et de la confiance qu'Il nous fait. Efforçons-nous donc toujours d'être des serviteurs de l'unité !
(...)

Les fidèles attachés à la liturgie traditionnelle de l’Eglise ont bien conscience qu’ils ne représentent qu’un petit groupe de 15 à 25 % des fidèles. Ils vous remercient par conséquent d’autant plus de votre action en vue de les accueillir normalement dans les paroisses et de votre œuvre de pacification. Sachez pouvoir compter sur chacun d’eux.


MERCI A TOUS NOS PERES LES EVEQUES DE FRANCE


Merci en particulier à Monseigneur Vingt Trois et à Monseigneur Perrier qui ont accueilli le Saint Père à Paris puis à Lourdes. Merci pour leurs paroles de communion qui ont exprimé l’attachement des millions de fidèles de France au Souverain Pontife. Merci à tous les évêques qui ont pu exprimer à la radio, dans la presse écrite ou à la télévision l’attachement de l’Eglise de France et son entière communion avec le successeur de Pierre.


MERCI A MGR PATRICK CHAUVET


Merci à Monseigneur Patrick Chauvet curé de la paroisse Saint François Xavier à Paris pour l’accueil de la veillée de prière organisée par l’Association Notre-Dame de Chrétienté (www.nd-chretiente.com) le vendredi 12 septembre à l’occasion de la venue du Saint Père à Paris.

Merci à Monseigneur Chauvet qui malgré ses fonctions de cérémoniaire pour la venue du Pape a trouvé le temps d’assister à cette veillée.

Merci à Monseigneur Chauvet d’avoir permis à plus de 2.500 fidèles qui se sont succédé au cours de la veillée de prier dans sa belle et grande église parisienne.

Merci à Monseigneur Chauvet pour son accueil bienveillant dans sa paroisse des nombreux prêtres de communautés traditionnelles ayant participé à cette veillée de prières (Riaumont, Institut du Christ Roi Souverain Prêtre, Chanoines de Lagrasse, Fraternité Saint Pierre, Dominicains de Chéméré le Roi, Moines du Barroux ou de Triors et bien d'autres …)


ENFIN UN GRAND MERCI A KTO


Pour la couverture médiatique de grande qualité qu’elle a assuré pendant la visite du Saint Père en France. Cette chaîne de télévision a permis à des millions de fidèles qui n’ont pas pu se déplacer à Paris ou à Lourdes de vivre ce grand moment pour l’Eglise de France en communion avec le Pape. Merci Kto ! (http://www.ktotv.com/)





A la une

Nos dernières lettres

S'abonner à notre lettre hebdomadaire

Si vous désirez recevoir régulièrement et gratuitement la lettre de Paix Liturgique, inscrivez-vous.
S'ABONNER

Paix Liturgique
dans le monde

Parce que la réconciliation liturgique est un enjeu pour toute l'Église universelle, nous publions tous les mois des lettres dans les principales langues du monde catholique. Découvrez et faites connaître nos éditions étrangères.

Télécharger notre application

Soutenir Paix Liturgique