Notre lettre 811 Bis publiée le 7 août 2021

POUR LA LIBERTE DE LA MESSE TRADITIONNELLE

QUATRIEME MANIFESTATION PACIFIQUE DEVANT LA NONCIATURE APOSTOLIQUE EN FRANCE



Au cœur de l’été la détermination des manifestants en faveur de la liberté de la liturgie tridentine ne faiblit pas. De nouveau, aujourd’hui, samedi 7 août, de 12 à 13 heures, sous une pluie battante, plus d'une quarantaine de catholiques se sont retrouvés sur le pavé de l’avenue du Président Wilson à Paris, devant la nonciature apostolique en France, frileusement calfeutrée. A la différence de ce qui s’est passé au Costa Rica la semaine dernière, personne n’a pris la peine de venir dialoguer avec eux.

En ce mois d’août, le nonce apostolique est certes en vacances, mais un secrétaire de nonciature assure la continuité de la gestion des affaires, et spécialement la rédaction ces rapports d’information sur la vie de l’Eglise que les nonciatures rédigent à l’intention de la seconde section de la Secrétairerie d’Etat, rapports qui sont une de leurs activités principales, les nonciatures étant pour le pape une sorte d’administration des Renseignements généraux.

Les manifestants font ainsi part au Siège Apostolique de leur incompréhension au sujet du motu proprio Traditionis custodes, qui voudrait les priver progressivement de la liturgie dont ils vivent, avec toute la prédication et la catéchèse qui y sont attachées.

Cette manière dictatoriale dont on veut leur imposer une manière de prier et de croire est d’autant plus incompréhensible qu’elle est en contradiction directe avec le discours officiel, qui ne cesse dans le même temps de parler de synodalité et d’attention aux riches diversités du Peuple de Dieu. Les catholiques attachés à la liberté de la messe traditionnelle veulent que l’on respecte leur inculturation ! Ils veulent être aussi bien traités que ceux d’Amazonie !


Les manifestants ont décidé de renouveler leur protestation chaque samedi à la même heure et au même lieur. Le prochain rendez-vous est donc fixé au 14 août  à 12 h, 14 bis avenue du Président Wilson, à Paris. 

A la une

S'abonner à notre lettre hebdomadaire

Si vous désirez recevoir régulièrement et gratuitement la lettre de Paix Liturgique, inscrivez-vous.
S'ABONNER

Paix Liturgique
dans le monde

Parce que la réconciliation liturgique est un enjeu pour toute l'Église universelle, nous publions tous les mois des lettres dans les principales langues du monde catholique. Découvrez et faites connaître nos éditions étrangères.

Télécharger notre application

Soutenir Paix Liturgique